So British! • Mon Top 3 des séries UK

En ce week-end prolongé de la Toussaint, je me suis dit qu’un petit post de blog concernant les séries anglaises tomberait à point nommé. Je crois que ça y est, vous avez compris que j’étais une grande consommatrice de séries… américaines, pour la plupart. Cependant, quelques séries de Grande-Bretagne se sont fait une place à part dans mon planning de séries et surtout dans mon coeur (« oooow« ). Petit topo sur « pourquoi les Anglais font des séries vachement cools » et petite sélection de mes séries anglaises préférées…

Vous allez aimer les séries Made in UK…

Si les Américains s’entêtent à faire de remake de séries Anglaises (Shameless, The Inbetweeners, The Office, Skins…) ce n’est pas peut-être pas pour rien…

Pour leur rythme !

Les saisons UK comportent en général une petite dizaines d’épisodes, contre 20 à 25 pour la plupart des séries US. Est-ce un gage de qualité… ? Peut-être. J’aurais tendance à croire que les Anglais font plus dans la qualité que dans la quantité. Des saisons qui ne tournent pas en rond et des épisodes denses/rythmés… que demande le peuple ?

Pour leurs bandes originales

Bon je pense pas vous apprendre grand-chose quand je vous dis que nos amis Anglais s’y connaissent juste un peu, en musique. (« J’ai découvert un p’tit groupe un peu 60’s, je sais pas si vous connaissez… les Beatles, quelque chose comme ça« ). Autant vous dire que les bandes sont plutôt chouettes (Skins en particulier m’a fait découvrir plusieurs morceaux sympas) et que les musiques de génériques sont de vrais signatures.

Pour le jeu des acteurs

Pour le coup, je vais plus parler du jeu des JEUNES acteurs. Pretty Little Liars, Gossip Girl, 90210, Glee… aucune de ses séries, aussi sympas à regarder soient-elles ne m’a remué autant que Skins, par exemple. Elles ont en commun le fait de parler de l’adolescence… mais la comparaison s’arrête là. Déjà, les « coucou j’ai 27 ans et je joue une ado de 16 ans… » me bloquent… mais en plus quand les acteurs n’ont que 2 expressions faciales à leur registre, c’est compliqué.

Pour leur esthétique

Je trouve que, de manière générales, les séries Anglaises travaillent plus leur esthétique propre, en essayant d’avoir leur « signature » visuelle. Des filtres légèrement colorés, des plans, des transitions,… je sais pas, elles ont ce je-ne-sais-quoi qui les différencient les unes des autres, contrairement à certaines séries américaines qui se ressemblent toutes.

 POUR L’ACCENT, DAMNIT !

Ok, je vais pas faire semblant plus longtemps… une fois qu’on a entendu un vrai accent british, tout le reste parait fade. Que ce soit de l’anglais aristocratique un peu guindé ou de l’anglais de banlieusard, désolée mais je peux pas résister. Ca rend n’importe quel homme trop sexy et n’importe quelle femme hyper élégante.

Little « flowilèèège »

Actuellement 2 saisons (6 épisodes) diffusés. Réalisée par Mark Gatiss et Steven Moffat, avec Benedict Cumberbatch (Sherlock Holmes) Martin Freeman (Dr Watson).

Comme son nom le suggère, cette série est une adaptation des aventures de Sherlock Holmes écrites par Sir Arthur Conan Doyle. Une adaptation modernisée, puisqu’elle est transposée à notre époque. Sherlock y est donc un « consultant » pour la police de Londres, et part d’enquêtes en enquêtes en taxi, armé de son téléphone portable, de son fidèle compagnon Watson, de son flegme britannique et de sa répartie à toutes épreuves. Le format de la série peut surprendre, chaque saison ne comportant que trois épisodes… pourtant chaque épisode a la durée (1h30), la qualité et le rythme d’un bon film. Il est techniquement impossible de s’ennuyer durant un épisode, puisque la série avance à la vitesse de réflexion de Sherlock : très vite. Ce n’est donc pas une série « de fond », à lancer tout en faisant autre chose. Le personnage de Sherlock est excquis, décalé, arrogant, pénible, imprévisible, et je l’adore. Il est parfaitement ancré dans son temps (j’aime beaucoup l’esthétique de la série, la place donnée aux technologies, etc.) et en même temps complètement déphasé. Bref, une série à savourer un soir comme un bon thriller.

Actuellement 3 saisons (la 3ème en diffusion). Réalisée par Julian Fellowes, avec Hugh Bonneville (Robert), Elizabeth McGovern (Cora), Maggie Smith (Lady Grantham) et bien d’autres…

Cette série met en scène la vie à Downton Abbey, la demeure anglaise du compte de Grantham. La première saison s’ouvre peu de temps après le naufrage du Titanic, en 1912, et la mort des prétendus héritiers du domaine. De nombreux problèmes vont être soulevés et d’épisodes en épisodes, les personnages vont faire face aux changements liés à leur époque ainsi qu’à la Première Guerre Mondiale (saison 2), autant du côté des maîtres de maison que du côté des domestiques (#teamservants). Et c’est ça que j’aime dans cette série : l’équilibre très bien maîtrisés entre les différentes intrigues des différents groupes de personnage. Et je me régale aussi de voir comment les gens vivaient à cette époque (à tous les niveaux sociaux)… et autant vous dire que je me régale avec les tenues des Ladies de la série (Lady Mary for the win !). A regarder avec un thé ou un chocolat chaud, le dimanche soir, sous sa couette !

Actuellement 6 saisons (2 saisons par génération de personnages, soit 3 générations). Réalisée par Jamie Brittain et Bryan Elsley, avec beaucoup trop de jeunes talents.

Je ne sais pas vraiment par où commencer pour parler de cette série. Mais je sais qu’elle mérite sa première place dans mon top. Elle dégage une ambiance bien à elle, très particulière, que je n’ai jamais retrouvé dans une autre série. Les Américains ont bien tentés d’en faire leur propre version, mais ca a été un échec cuisant et vraiment ridicule. Skins, c’est une ambiance, des émotions, des amitiés, des pleurs, des caractères… et c’est pas gnan-gnan pour un sous (même si ma description commence à le devenir). C’est une des rares séries qui m’a fait pleurer. Et pas juste à cause de la musique en fond (les Américains sont les rois pour ça), vraiment parce que je m’identifiais, et que ça me faisait MAL (ou que j’étais heureuse). La série décrit donc la vie des groupes de jeunes dans la ville de Bristol et est assez originale parce qu’elle a instaurée ses propres codes. Le fait que toutes les deux saisons, le groupe de personnage change complètement (on les appelle des « générations« ). Et le fait que chaque épisode soit consacré au point de vue d’un des personnages de la bande (ce qui donne des saisons de 10 épisodes, environ). La musique du générique aussi, toujours la même mais un peu remixée à chaque fois. Je parle de cette série avec une certaine nostalgie, parce que Skins, c’est presque fini. Une série à voir quand vous avez envie de suivre autre chose que les aventures hyper attendus et léchées de je ne sais quel lycéen américain. Mentions spéciales à Chris, Cassie, Sid, Cook, Naomi, Emily, Mini, Grace (GRACE PUNAISE !), Rich et Alo.

Voilà. J’espère avoir convaincues ceux qui ne l’étaient pas encore !

A très vite !
Léa

Ca pourrait t'intéresser

10 comments

  1. Ah les series Anglaises, j'en suis tellement fan ♥. Merci d'avoir fait un article dessus, c'était un plaisir de le lire, et je suis tout à fait d'accord avec toi !
    Skins est tout simplement ma série préférée, et ça fait longtemps que j'ai envie de regarder Dowton Abbey.
    Je ne sais pas si tu regarde Luther et Misfits, mais si ce n'est pas le cas je ne peux que te les conseiller ! 😉

  2. Merci pour ton commentaire, ça me fait très plaisir ! 😀 Pour Downton Abbey, vas-y les yeux fermés, même si l'ambiance est (tu t'en doutes) RADICALEMENT différente de Skins. xD Oui je connais Misfits, je n'ai pas encore tout à fait terminé la saison 3 (et le nouveau cast de la saison 4 me fait un peu flipper) mais c'est aussi une série qui mérite d'être connue. Quant à Luther… je vais aller me renseigner, haha 😛

  3. Skins. C'est juste LA série de ma vie je crois ! J'ai tellement pleuré et pleuré et pleurééééééééééé !!! Je ne me lasse jamais de regarder les épisodes. Je les connais par coeur. J'ai également l'impression de connaître les personnages, comme si ils faisaient partie de ma vie !

    ♥♥

  4. Oui c'est exactement ça ! C'est une série qui peut pas laisser indifférente, tu finis forcément par t'attacher aux personnages… et moi aussi c'est la série qui m'a fait le plus pleurer, je crois. #émotions

  5. Misfits c'était vraiment bien aussi au tout début (Nathan ♥) mais quand il est parti…… O_O *Tears comes streaming down your faaaace, when you lose something you can't replaaace*

    Et Skins ♥ Nicholas Hoult et Mitch Hewer vendaient du rêve !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *