Vis ma vie d’étudiante fauchée (frustration inside)

Puisque mes tribulations automobiles vous on apparemment plu, j’ai décidé de réitérer l’expérience en vous parlant de mon quotidien d’étudiante fauchée (#pléonasme). Après un an et demi en études supérieures, à gérer un (petit) budget, voici ce que j’en retiens…

Quand avec mes parents, ont s’est mis d’accord sur le montant que j’aurais chaque mois
pour mes dépenses personnelles, et que j’ai cru que qu’avec ça, j’allais pouvoir faire pleiiiiiin
de shopping. (elle est mignooooone)

Et après un mois à gérer ce budget…

Quand j’arrive à faire moins de 25€ de courses pour la semaine

Quand ALLEZ JE FAIS LA FOFOLLE je m’achète des pâtes complètes.

Quand il me reste presque plus rien… et qu’on est le 10.

Quand je ressors d’un Sephora ou d’un magasin de fringues… et que je me dis que ça va être coquillettes/jambon pendant un moment.

 

Quand j’essaie de faire durer mon paquet de 8 cookies sur une semaine.

Quand ça fait déjà trois fois cette semaine que je me fait une brique de soupe… et qu’on est que mercredi.

Quand ma mère me demande si « ça va, tu gères, niveau sous ?« 

 

Quand je vais voir mes comptes sur internet, juste comme ça…

Quand j’entend deux filles de ma promo discuter d’un « perfecto trop beau aux Galeries… pas trop cher en plus, genre 300 euros » et que moi j’hésite à prendre une deuxième
barquette de jambon à Leclerc…

Quand je profite du week-end chez mes parents pour faire mes courses dans le cellier…

Quand j’ai dépensé 30€ dans du carton et de la colle pour mes maquettes
(toi aussi tu as remarqué que c’est plus que mon budget bouffe hebdomadaire ?)

Quand un prof nous encourage à aller voir telle exposition/musée/oeuvre architecturale en suisse « et vous pouvez même passer une nuit là-bas et allez aux thermes le lendemain« …

(et quand je réalise qu’ils sont sérieux ; désolée, ton week end = mon budget course sur un mois et demi. 
Et – c’est trop con hein – mais moi je préfère manger et donc assurer ma survie.)

Quand ont leur explique qu’on a pas tous le budget… « mais c’est pas une raison !« 

Quand « -20% (…) à partir de 232890€ d’achat« 

Quand je converti mes achats : « ce rouge à lèvre = une semaine de courses, ces chaussures = deux semaines de courses, ce sac = 5 générations de courses« …

Quand ma super réduction expire le 31… et que mon virement est fait le 1er.

Quand j’ai acheté un livre pour tenir mes comptes afin de dépenser moins et mieux, mais qu’en fait, c’est juste du masochisme.

Quand j’ai finalement survécu au mois sans être à découvert (…2,34€ BIIIIIM!)

En espérant que ça vous aura plu et que toutes les étudiantes dans la même situation se sentent moins seules ! Pour rappel, l’idée des posts à GIFs vient de l’excellent blog de Jeune Anecdotique. 😉

A très vite !
♡ Léa

Ca pourrait t'intéresser

21 comments

  1. Rigolo ton article (j'aiiiiime le sarticles gifs) mais soit déjà contente que tes parents te donnent des sous, moi je devais bosser 20h/semaine en plus de mes 35 heures de cours (et les devoirs le soir)en plateau téléphonique pour payer mon loyer….
    Levé 6h30, école jusqu'à 16h30, taff de 17h à 21h, retour ménage + devoirs et ça a été ça pendant 5 ans …

  2. Ah j'adore tes articles avec les gifs ! Même problème pour moi ,en plus je suis une acheteuse compulsive , enfin seulement en début de moi et apres a partir du 10 ba j'ai plus rien ahaha et je me retrouve a calculer a Leclerc dans ma tête pour combien je vais en avoir …

  3. Oui t'as raison je n'ai pas à me plaindre comparer à certaines personnes, j'ai des parents qui peuvent me soutenir financièrement (enfin, ils font ce qu'ils peuvent quoi, c'est la galère pour beaucoup de monde) et j'ai conscience de ça. Moi aussi j'ai déjà essayé d'avoir un petit boulot à côté (ne serait-ce que du baby-sitting) mais avec mes horaires pas fixes de tarés, c'est compliqué… :/

    En tout cas merci pour ton commentaire, je suis contente que ça t'ai fait sourire ! 😀

  4. Moi, j'ai mes allocations familiales,comme budget de mois. 🙂 Mais mon logement et mes factures (à par internet et gsm)sont payées par mes parents. Donc, c'est surtout pour les coures, l'abonnement internet-gsm, les sorties… Je trouve que je m'en sors assez bien, pour l'instant. Il me reste toujours 20€ minimum en fin de mois (sauf le cas des soldes). ^^

  5. Oui j'ai le même fonctionnement avec mes parents. Je paie "juste" mes courses, mon matériel pour les cours (qui représente un sacré budget sur l'année quand même), l'abonnement internet, mes sorties, et mes p'tits plaisirs 😛 Mais bon, ça reste quand même trèèèèès serré à la fin de chaque mois xD

  6. Je te rassure (ou pas), pas besoin d'être étudiante pour calculer son budget (au centime près !)
    Je viens de créer ma boite, alors du coup, on scrute avec mon barbu les offres à -50% dans les magasins (et quand y'a pas, on file chez lidl ou leader price parce que la tentation est plus faible et les prix plus bas)
    On se nourrit quasi-exclusivement de pâtes et de pommes de terre. On mange de la viande une fois tous les 5 ans (loul) !
    Mais on est content, on est notre propre patron (niak niak)
    Limite je vivais mieux quand j'étais étudiante, j'avais au moins les allocs et la bourse étudiante ! (je sais c'est pas le cas de tous, je compatis)

    Bref, budget beauté proche de zéro en ce moment, mais on désespère pas, on se dit que ça va revenir !

    Bon courage !!

  7. Merci pour ton commentaire ! 😀 Fiouh ça ne me rassure pas forcément, mais j'aspire aussi à travailler à mon compte (…dans longtemps) donc au moins pas désillusion, merci xD Je te souhaite bon courage et bonne continuation à ton barbu et toi alors, que la réussite (et les virées shopping/maquillage) arrive vite ! Bisous ! ♡

  8. Bon alors je viens juste de découvrir ton blog, et qu'est-ce que j'ai rigolé en lisant cet article, c'est une merveille ! Je pense que ma vie va ressembler un peu à ça l'an prochain !

  9. Excellent cet article, je me retrouve totalement dedans !!
    Je te soutiens donc dans cette période d'étudiante un peu pauvre qui essaye de résister à toutes les tentations 😉

    Amélie (@ganannis)

  10. Haha une fois de plus je me reconnais tellement dans cet article!

    Mon dieux, les sous c'est à la fois la plus géniale des choses qui ont étaient créé, et la pire!

    Et puis tu te dis toujours " ho pour une fois je peux me faire plaisir" … et tu vas à la caisse et il te reste 3.50€ pour une paire de boucle d’oreille qui en coute 4! L'envie de pleurais, le désespoirs, et la ta gentille copine " je t'avance si tu veux". MAIS TA GUEULE! que tu pense, et un gentil "non merci, je préfère pas" que tu lui répond.

    L'enfer!

  11. Salut!
    Étudiante en architecture?! Je suis diplômé depuis déjà 2 ans. J'ai aussi galéré que toi, voir plus! puisque je "bossais" dans un restaurant le vendredi, samedi et dimanche soir (20h/s). La vraie galère, qui m'a fait raté ma 3e année licence ( que j'ai dût refaire). Après, on n'a pas de chance, parce que le métier est saturé. La percée est presque impossible si tu ne pars pas à l'étranger ou si tu ne connais pas de monde dans le milieu. Depuis 2 ans je fais le kleneex pour un peu plus que le smic… En 2 ans, j'ai eu 8 mois en CDD. Je regrette mon choix universitaire. De plus, les études c'est chère pour un architecte. Maquette, colle, voyage… D'ailleurs, comme tu le sous entends, la majorité était des fils à papa. Les études d'architecture sont difficiles ( au vue des critères d'évaluations variables d'un sujet à un autre) et éprouvantes émotionnellement. Aujourd'hui, mes amis archis et moi regrettons ce choix universitaire. Surtout moi, qui y ai laisser des bouts de cerveaux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *