Patchulea is not dead (yet)

J’ai l’impression que je devrais me présenter. C’est pas très bon signe, je crois. Souviens toi, j’avais donné signe de vie il y a six mois avec un début de série d’articles consacrés à mes coups de cœur séries et makeup de 2013 (oui, ça fait loin déjà). J’avais abandonné le navire avant d’avoir eu le temps de la finir (spoiler alert : je devais aussi parler de musique et de cosméto mais t’inquiètes, je trouverai un moyen de t’en reparler).

Mais j’ai plein d’excuses, promis (je suis la #ReinedesExcuses).
NB : cet article est sujet à un usage abusif des parenthèses, te voilà prévenu(e).


2z6ijc0

Déjà j’ai été très occupée à valider ma Licence (difficile de me jeter des pierres maintenant hein ?!), occupée à écrire mon rapport d’études (sur le Musée Juif de Berlin) (où il était question des musées d’aujourd’hui, de la Mémoire et tout) (et oui j’ai eu 18, soit dit en passant) (so pride, much happy !). Occupée à faire des charrettes (souviens-toi) jusqu’au bout de la nuit pour pouvoir présenter l’œuvre ( !) d’un semestre avec 6h de sommeil accumulé en trois jours – mais c’est l’jeu, ma pauvre lucette. Je peux donc officiellement vous annoncer que je suis licenciée (!) d’architecture. Concrètement je suis toujours pas apte à grand chose. Mais c’est cool quand même !Occupée aussi à voyager – et ça c’était déjà plus drôle. Depuis mon dernier article, je suis allée à Berlin pour re-visiter le Musée Juif cité plus haut et faire découvrir à ma maman qui m’accompagnait cette capitale un peu hors-norme. J’en gardais un merveilleux souvenir de mon voyage de Première et je dois dire que notre escapade en février dernier m’a donné envie d’y retourner encore et encore (et en été, cette fois, de préférence).

op1w2a

Avec mes copines, on est allées rendre visite à une autre (copine, faut suivre un peu) partie faire son année Erasmus à Vienne. Encore une ville que j’ai hâte de revoir avec des températures plus clémentes (on avait bien mérité notre chocolat viennois après le jardin de Schönnbrunn par -10°C).

En parlant d’orteils gelés, j’ai aussi passé quelques jours à Bregenz (une petite ville d’Autriche au bord du Lac de Constance) : il a pas fait très beau, on a pas beaucoup vu la ville elle-même et le bus me rendait malade mais ça nous a fait du bien de changer d’air !

Et finalement, une fois mon année terminée, début juillet, j’ai directement sauté dans un avion (PRESQUE directement) avec deux autres copines pour aller à Alicante (au sud de l’Espagne). Nous avions découvert Barcelone ensemble pendant l’été 2012, et même si cette ville n’a rien à voir en terme d’échelle et de culture, on a pu recharger nos batteries en soleil et en mojitos !

t68bvt

Et à l’heure où je vous parle, je suis en train de planifier (« planifier » écrivit-elle en pouffant) les 3 jours que je vais passer à Rome en septembre.Tout ces petits voyages : pas trop mal pour une fille qui a pas le budget de s’acheter une deuxième barquette de jambon à Leclerc (souviens-toi). 😉

Et puis n’oublions pas que j’étais très occupée à essayer d’être healthy (tentative n°78) : faire le 30-Day Squat Challenge (pour finalement abandonner au 20èmejour : la canicule dans mon 24m2 et les charrette n’aidant pas #ReineDesExcuses), me faire des smoothies (pour mieux m’enfiler un burger le soir), boire du jus de citron le matin (seule résolution que je parviens à tenir) TOUT ÇA QUOI.

Occupée depuis peu à vivre ma vie d’Hôtesse de Caisse Etudiante depuis trois semaines, à présent. Il faut croire que l’expérience de l’été dernier ne m’a pas traumatisée puisque j’ai rempilée pour une seconde année de stress de Décompte de Fond de Caisse, de flirts avec des papys, de boîtes de thon sans code-barres et d’enfants m’appelant « Madame ».

24e6mvb

En plus de renflouer mes comptes à secs (mais non, mon compte courant, peuplé d’irreductibles 66 centimes résiste toujours à l’appel des soldes !), j’ai l’extrême joie de partager à nouveau, pendant deux mois, le quotidien de mes chers parents et de ma sœur dans le cocon familial plein d’amour et de respect pour son prochain (si tu n’as pas senti l’ironie, va donc relire mon article à ce sujet) (tout de suite). Très occupée à rester zen, donc.

Pour finir, je dois dire que j’étais aussi occupée à me demander ce que j’allais en faire, de ce blog. Je ne vais pas vous mentir, j’ai été prise d’un désintérêt fulgurant pour la blogosphère (celle que je « fréquentais » du moins, ou plutôt suivait) ces derniers mois. L’impression de lire toujours la même chose, l’impression que mon blog n’est pas assez comme je le voudrais. Mais je dois bien admettre que ces derniers temps, pas mal de sujets me sont passés par la tête, du vrai « blog material » comme disent les Américaines.

Tout ça pour vous dire que je suis de retour. Je ne vais pas vous promettre un article par jour (soyons honnêtes deux minutes), vous commencez à connaître mon assiduité… toute relative. Mais j’ai plusieurs pistes de changements en tête, et j’ai commencé par le plus simple pour moi, comme à l’accoutumé : le design. J’espère donc que l’aspect du blog vous plait autant qu’à moi !

Sur ce, mes lapins, je vous dit à très vite (pour de vrai).
Prenez soin de vous !

Léa

(PS : toutes les illustrations proviennent de mon compte Instagram – si l’envie vous y abonner pour une obscure raison, je vous garantis des tas de photos de bouffe, de chats et d’ongles, promis!)

Ca pourrait t'intéresser

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *