Youtube • Mes 3 chaînes doudou

Cela fait trois semaines que je suis à Dublin ; mes journées sont remplies de nouvelles rencontres, de nouvelles expériences et de nouveaux lieux. Je n’ai pas encore eu le temps de m’ennuyer, d’avoir le mal du pays et mes proches ne me manquent pas (encore) au point d’en avoir la gorge nouée. Malgré tout, ce serait te mentir que de te faire croire que je n’ai pas essayé d’actionner quelques petits « dispositifs de réconfort » depuis mon arrivée. Lorsque tout change (ta ville, ta maison, ton entourage, ta façon de parler, ta façon de vivre, ton rythme,…) je crois que c’est humain de chercher la stabilité là où on peut. C’est comme ça que tu te retrouves à vouloir prendre de la vache qui rit à Tesco (alors que t’en prend jamais chez toi mais sérieux les gars le cheddar ça va cinq minutes) ; à trouver réconfortante la présence de la 1664 sur la carte d’un pub du coin ; à porter un bijoux, alors que t’en a pas l’habitude, juste parce qu’il te rappelle la maison.

Et à regarder ses chaines Youtube doudou, aussi. Ces chaines où tu sais que tu pourras piocher une vidéo au hasard (que tu as probablement déjà visionné 5 fois), et qu’elle te fera sourire ou te détendra avant d’aller dormir. Fortuitement, je vais te parler de trois chaînes Youtube de femmes, aux contenus très différents, mais qui regroupent les mêmes qualités : ce sont des femmes qui m’inspirent, m’apaisent, m’enrichissent mon cerveau (et mon âme) (rien que ça oué) et je pourrais toutes les trois les écouter me réciter le mode d’emploi de leur grille-pain pendant des heures, si elles s’y attelaient.

Les voici :

Solange te Parle

Elle c’était facile, tu la connais sûrement déjà. Et si c’est le cas, je suis persuadée que tu as un avis très tranché sur sa chaine et son personnage : tu les détestes viscéralement ou tu les aimes d’un amour fou? Moi j’aimerais que mon alarme de réveil, ça soit la voix de Solange. Que les consignes de sécurité dans les avions, ça soit la voix de Solange. Que les annonces dans les gares, ça soit la voix de Solange. Que – enfin t’as compris.

(Crédit Photo : Olivier L Brunet)
(Crédit Photo : Olivier L Brunet)

Solange, c’est le personnage de Ina Mihalache, une comédienne, artiste et vidéaste québécoise (à l’accent pourtant 100% français). Cet alter-ego lui permet de raconter des tas de choses avec une certaine distance ; pourtant, on sent que chacune de ses vidéos est extrêmement personnelle. On s’amuse à ce demander si là, c’est pas plus Ina que Solange, qui parle de sa petite voix de souricette. La frontière et flou et elle(s) en joue(nt).

Ce que j’aime chez Solange, c’est que peut importe le sujet de sa vidéo, son format, sa longueur… elle arrive à rendre ça poétique. Solange, c’est comme une sorte de petit laboratoire d’expérience personnelles : tiens, si je me reconnectais à mon compte Facebook fermé il y a trois ans? Si j’essayais d’avoir une conversation avec Siri de mon iPhone? Si je partageais la déprime de mon chien? C’est quoi être (pas) féminine? Si je lisais tous les commentaires abominables qu’on me laissait sous mes vidéos? Solange, elle explore tout le spectre du sérieux, de l’absurde, de l’abstrait. Elle est capable de te faire une vidéo où elle empile des rouleaux de papier toilette sur sa tête (juste ça, vraiment juste ça, sans plus d’explications), de te filmer comment elle se lave ses cheveux (et c’est passionnant), de parler de l’épilation du maillot (mais là c’est plus sérieux), de troller de statues dans Paris ou de passer tout son réveillon du Nouvel An à regarder la filmographie de Léa Seydoux (et là c’est douloureux).

Tu connais pas Solange mais maintenant t’as très envie de voir ses vidéos? Ca tombe bien, elle a fait une playlist « Nouveau? Commence par là… » avec ses vidéos les plus « représentatives » et/ou populaires. Moi je te conseille aussi beaucoup ses bilans culturels mensuels (repabtisés Bilans Cul récemment) qui m’enrichissent fortement le cerveau : elle y parle de films, de spectacles, d’expositions, de musique, parfois de séries, et évidemment de livres. 99% du temps, il s’agit d’oeuvres ou d’évènements qui me sont inconnus et qui le resteront, mais elle en parle si bien! Et enfin, une fois que tu auras vu toutes ses vidéos les plus connues et/ou les plus récentes, je te conseille d’aller te faire un petit marathon de ses vidéos de Janvier 2014 : une vidéo par jour, d’une durée de 1 à 4 minutes, bien souvent absurde mais toujours créative.

*

Fran Meneses

Francisca Meneses, aka Fran (son surnom) ou Frannerd (son pseudo), est une illustratrice et graphiste originaire du Chili. Elle a quitté Santiago pour venir s’installer à Berlin, puis à Londres, et a récemment déménagé sur la côte anglaise (si ce genre d’info t’intéresse). Je l’ai d’abord découverte grâce aux vlogs d’Essiebutton (la youtubeuse beauté récemment rebrandée Estée Lalonde) : Fran avait travaillé au nouveau design du site d’Estée, et le résultat avait été vraiment très réussi, je trouvais. Je me souviens cependant ne pas trop m’être attardée sur cette jeune femme : elle me semblait trop en décalage avec l’univers alors si familier des youtubeuses beauté. Son visage caché derrière de grandes lunettes et une lourde frange, le fait qu’elle soit vegan (« c’est une intolérance au blé c’est ça? »), qu’elle semble réservée et un peu bizarre… Rien à voir avec les personnalités auxquelles j’étais alors habituée sur youtube.

(Crédit Photo : Francisca Meneses)
(Crédit Photo : Francisca Meneses)

Pourtant, récemment, c’est Solange (eh! <3) qui m’a rappelé son existence dans une vidéo recommandant des youtubeuses, pour promouvoir le contenu des femmes sur la plateforme. Fran faisait partie de la liste, je me suis dépêchée d’aller retourner voir sa chaine. Finalement, toutes les raisons pour lesquelles je ne m’étais pas plus intéressée à elle il y a plusieurs années ont été celles qui m’ont donné envie de m’abonner il y a quelques semaines.

Dans ses vidéos, Fran te fait découvrir tous les aspects de son métier d’illustratrice, et elle en parle très bien. Elle partage de nombreux conseils sur l’aspect « pro » (comment devenir illustrateur, ce que doit contenir un contrat, ses méthodes d’organisation, comment trouver l’inspiration…) mais aussi plein de choses en rapport avec sa passion, l’illustration. Elle décline ça sous la forme de « Let’s draw something », des petites vidéos sans commentaires où on la voit dessiner et mettre en couleur une illustration (elles ont le don de m’apaiser juste avant de dormir) ; mais aussi de discussions autour du matériel qu’elle utilise (papiers, encres, marqueurs, carnets, etc.) ou encore de ses palettes de couleur. Pour la fanatique de papeterie que je suis, l’écouter parler me met presque en transe (*va renifler ses crayons de couleur neufs*). Et si la production d’un livre ou d’une bande-dessiné est un sujet qui t’intéresse, va voir le vlog où elle retrace tout le travail effectué pour son propre ouvrage, A Punto de Partir, du contrat avec la maison d’édition jusqu’à l’objet fini.

Mais ce que je préfère, chez Fran, c’est quand elle filme/parle de son quotidien. Elle est mariée à Ed, qui est un écrivain et photographe/vidéaste (qui possède lui aussi une chaîne que j’ai bien l’intention d’aller explorer dans les prochains temps), et vit dans un petit appartement avec ses deux chats. Ses journées sont rythmées par ses illustration, la gestion de sa boutique Etsy, la préparation de repas, Netflix, de la lecture et l’exploration de sa ville (ou d’autres, lorsqu’elle voyage). Son quotidien est donc sans prétention et ça fait du bien qu’elle le présente comme tel, à une époque où on nous fait croire qu’il faut faire le tour du monde et un saut en parachute chaque weekend pour être épanoui. Ca ne l’empêche pas d’être équilibrée, heureuse, et super marrante. Elle et son mari sont inséparables, leur complicité et leur humour sont un vrai plaisir pour les yeux. Je te conseille donc d’aller voir Fredcember 2015 (pour Fran et Ed et December, allez, faut suivre un peu!), leur série de vlogs datant de décembre 2015, qui s’est partagée sur leurs chaines respectives. Tu peux aussi aller voir la série des Letters to Fred, une sorte de correspondance par vidéos lorsque Ed est retourné au Chili pour un projet professionnel et que Fran a du rester à Berlin. C’est touchant et intéressant de voir comment chacun, à sa façon, filmait son quotidien et en parlait à l’autre.

Petite info : les vidéos autour de l’illustration sont en anglais, les autres sont bien souvent en espagnol (sous-titrées en anglais).

*

Friendly Beauty

Pour la dernière chaîne, j’avais envie de te parler d’une autre fille qui m’inspire beaucoup, d’une tout autre façon que les deux premières. C’est Julie, une jeune femme qui vit en Bretagne et que j’ai d’abord connu par son blog, du même nom que sa chaine youtube : Friendly Beauty. Comme le nom le suggère, Julie parle de beauté sur ces différentes plateformes, mais pas que. Loin de là, même! Je crois qu’en fait, c’est plutôt le côté « Friendly » qu’il faut retenir : sa démarche, c’est celle d’une jeune femme végane, qui aime voyager, la nature, les animaux, prendre soin d’elle, bien manger, etc. Elle aborde des thématiques liées à l’environnement, la réduction des déchets avec le recourt au vrac, son envie de consommer des produits bio et locaux, son initiation au potager, ses lectures orientées « nature writing », ses voyages, ses produits favoris/découvertes ce qu’elle emporte dans son sac de rando ou dans sa valise. Et oui, enfin, elle parle aussi de bien être en général et de produits cosmétiques en particulier, qui tendent tous, dans sa salle de bain, à être cruelty-free, bio, naturels et produits par des petites marques, françaises si possible.

(Crédit photo : Friendly Beauty)
(Crédit photo : Friendly Beauty)

Si ces thèmes ne parleront pas forcément à tout le monde, je ne peux que t’encourager à aller découvrir ses vidéos si tu ne les connait pas, parce que sa bienveillance et son état d’esprit en général risquent fortement de te séduire. Alors que la « communauté végane » est souvent montrée du doigt et jugée intolérante, fermée, trop « radicale » voire « extrémiste » (ça mériterait un post à part, tout ça), Julie s’applique vraiment à être la plus accessible et ouverte d’esprit possible. Elle n’est pas là pour dicter quoi que ce soit à qui que ce soit, mais pour partager ses conseils, ce qui l’inspire et la stimule dans sa démarche, ses propres questionnements et réponses, etc. Lorsqu’il s’agit de l’alimentation végane notamment, elle a pour principe de ne jamais juger qui que ce soit sur le contenu de son assiette ; elle peut juste espérer inspirer les gens à se poser plus de questions sur ce qu’ils consomment.

C’est pour cette bienveillance et cette simplicité que je ne rate aucune de ses vidéos. Je me sens très en phase avec ses aspirations (modes de consommations plus éthiques, minimalistes, écologiques, etc.). Son quotidien est lui aussi très relatable , sauf qu’elle, elle a des poneys Shetland dans le pré à côté de sa maison (donc elle gagne quand même sur l’échelle de la vie cool, en gros). J’adore ses Happy Veggie Vlogs, où elle partage des recettes très simples mais qui ont toujours l’air délicieuses, ou encore ses Hauls de courses (si, si) qui me donneraient presque envie d’aller m’acheter des navets (je sais pas cuisiner les navets) (j’aime pas les navets) (donc vraiment Julie t’es forte). Ses vidéos lecture sont aussi un vrai régal et je peux pas m’empêcher d’ajouter tous les livres qu’elle recommande à ma wishlist sur le site de la Fnac. Et puis c’est elle qui m’a donné envie de me retrousser les manches cette année, et d’aider mon père à remettre sur pied notre potager! Si c’est c’est pas une bonne influenceuse!

*

J’espère avoir pu te faire découvrir au moins une chouette youtubeuse aujourd’hui.
Et qui sait, peut-être que ça deviendra aussi tes chaînes youtube doudou?
Si tu en as dans le même genre (ou pas, d’ailleurs), n’hésite pas à les partager dans les commentaires, ça m’intéresse!

D’autres recommandations YouTube sont en préparation, reste dans le coin. 😉

Sporadiquement tienne,
Léa

Ca pourrait t'intéresser

2 comments

  1. J’aime beaucoup ta petite liste, tu viens de me faire découvrir Fran ! Et énorme coup de cœur pour Julie, que je suis sur son blog et sa chaîne Youtube depuis quasiment le début ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *